50886
post-template-default,single,single-post,postid-50886,single-format-standard,eltd-core-1.1.3,woocommerce-no-js,borderland-child-child-theme-ver-1.1,borderland-theme-ver-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed, vertical_menu_with_scroll,columns-3,type1,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Millésime 2017

Millésime 2017

Interview de Pascal Henot, œnologue-conseil

« Qu’est-ce qui caractérise le millésime 2017 ? »

Pascal Henot : On en parlera longtemps de ce millésime, on le racontera à nos enfants… Il est très particulier d’abord parce qu’il a été très précoce. En avril, il faisait 25°C, jusqu’aux derniers jours où il a gelé. Ce qui a causé la perte de 50% de la production en moyenne pour les vins de Bordeaux. La conséquence technique est une très grande hétérogénéité de la vendange, une hétérogénéité de la maturité, des difficultés à remplir les cuves. Il a fallu trouver des solutions. Au final on pouvait craindre un millésime pas terrible, mais le résultat est bien au-delà de nos espérances en terme de qualité. Une partie de la production est moyenne, avec des vins un peu légers, mais le reste est bien. Personnellement c’est un millésime que j’ai beaucoup aimé vinifier (mon 31ème!), parce qu’on a beaucoup appris, c’est un millésime de techniciens. Mais c’est un millésime difficile techniquement, économiquement et moralement. Certains n’ont rien pu produire. Toute la région va souffrir, toute la filière, les fournisseurs… Bien sûr qu’il va y avoir un rééquilibrage au niveau des prix, en fonction de l’offre et la demande, c’est mécanique. On observe déjà une hausse des prix de l’ordre de 10 à 15%, mais ce ne sera pas suffisant.

A la propriété nous nous contenterons seulement d’une demi-récolte. Une très petite partie sera conditionnée en bouteilles ; uniquement les lots qui nous satisferont en terme de qualité.
Nous pensons produire environ 20000 bouteilles (contre 59 000 du millésime 2015)

 

 

Pas de commentaire

Écrire un commentaire